Vin Bordeaux St Emilion

Il y a 29 produits.

Le vignoble de Saint-Emilion s'étend sur un territoire géologiquement complexe, dont le trait dominant est une dénivellation de près de 100 mètres entre le plateau, au bord duquel est nichée, au coeur d'une combe, la charmante petite cité de Saint-Emilion, village médiéval calcaire aux toits de tuiles rousses ou grises, ceint de remparts, et, en contrebas, la vallée de la Dordogne couverte de vignes. La corniche est boisée de chênes verts constituant une ceinture verte dite "ceinture méditérranéenne", particulièrement protégée, et qui témoigne du méso-climat particulier du site. 

Au centre du vignoble, un plateau calcaire porte des sols peu épais sablo-limoneux (à l'ouest de la cité de Saint-Emilion), des sols argilo-calcaires (à l'est), une couverture limono-argileuse épaisse (au centre). Autour du plateau se sont développés, sur les versants, des sols calcaires à texture argilo-limoneuse.

Le nord-ouest de la zone géographique est couvert par une nappe sableuse. A proximité de Pomerol (Terrasse de Figeac), une série de croupes graveleuses émerge. Au sud, dans la vallée de la Dordogne, les alluvions quaternaires sont constituées de graves, sables et limons.

Au nord se succèdent des paysages vallonnés aux pentes douces, presque exclusivement occupés par la vigne plantée en rangs serrés, et ponctués de châteaux ou constructions anciennes en pierre calcaire et de bosquets.

Les vignes sont souvent longées de murs d'enclos, faits de moellons provenant du dérochage des parcelles pour leur mise en culture.

Ce paysage, témoignage de l'histoire, modelé et préservé au fil des générations, a été inscrit, en décembre 1999 pour la première fois au monde, au patrimoine mondial de l'humanité de l'Unesco, au titre de paysage culturel, cité comme un "exemple remarquable d'un paysage viticole historique qui a survécu intact". 

0